RALLYE RUBAN ROSE

lundi 27 octobre 2014, par CHOFFÉ Jean-Luc | | |


Vendredi 24 octobre, nous nous retrouvons sur la route pour une arrivée groupée à la mairie de Bailly. Les deux 2CV roses arrivent quelques instants plus tard, dans un concert de klaxons. Monsieur le maire est présent pour accueillir les quatre pilotes.
Discours et séance photos suivis d’une réception à la salle des fêtes voisine.
Pendant ce temps, Gilles et moi nous inquiétons de l’itinéraire prévu pour nous conduire le lendemain vers Paris et le Champ de Mars. Nous profitons de notre retour pour reconnaitre le parcours. Bien nous en prend car des travaux en cours et la complexité du trajet nous conduirons, samedi matin, à changer l’itinéraire initial.
Samedi 25 octobre. Dès 9h00, le parking est rempli de 2CV venues de divers horizons. Chacun s’active à les parer de rubans et de ballons roses. Notre modification de parcours est acceptée. Gilles prendra la tête du convoi et je le fermerai.
A 9h30, la colonne prend la route, Gilles en tête, suivi des deux 2CV roses et des quelques 40 autres. Sur l’autoroute A4, nous ne passons pas inaperçus. Dans Paris, les nombreux touristes semblent ravis sur notre passage à en croire les signes qu’ils nous adressent et leurs appareils photos braqués sur nous. Nation, Austerlitz, les quais, passage triomphal au pied de la Tour Eiffel et arrivée au Champ de Mars. Malgré les emplacements réservés, le stationnement des 2CV est difficile car leur nombre dépasse les prévisions. Discours, animations, apéritif et pique-nique avec la Tour Eiffel en toile de fond. Une petite averse fait fuire les plus craintifs.
Sabine (l’une des 4 "Ruban Rose") nous avait fait part de son rêve : passer sur le pont Alexandre III en 2CV. Pour clore la journée, nous proposons un tour d’honneur. Proposition immédiatement acceptée et le convoi reprend la route pour rejoindre les Champs Élysées, par le pont Alexandre III, puis remonter jusqu’à l’Arc de Triomphe.
Après quatre tours de la place, nous redescendons vers la Concorde pour nous arrêter à l’entrée du jardin des Tuileries.
Il est 16h00, l’heure de nous séparer.
Nous embrassons Annie, Magali, Murielle et Sabine, nous promettant de nous retrouver bientôt.
Merci aux deux motards qui nous ont accompagnés, veillant à chaque feux, à ce que personne ne se perde.
Une belle journée, pour une belle cause.


Portfolio




    Site réalisé avec  S P I P - 2013 - SE CONNECTER
    Directeur de publication : Mario TAGLIONE (Président) - Webmestre : les adhérents